Abadennou.fr
Auteurs d'ici et d'ailleurs

Site officiel de la poétesse
Silviane Le Menn
En langue bretonne "abadennoù" est le pluriel de "abadenn" qui signifie : affaire, partie (de jeu), séance, représentation (théâtrale), instant, moment.
 
 
Silviane Le Menn
Silviane Le Menn, webmaster
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
ZOMBIE STILNOX Silviane Le Menn
 
STILNOX, poison, sanofi aventis

 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Index ACCUEIL Liens Partenaires
 
VICTIME du STILNOX -Témoignage 2011
 
 
VICTIME du STILNOX
Mon témoignage 2011
 
NUIT GRAVEMENT À LA SANTÉ  ! 
 
 
 
 
 
 
 
Stilnox, si tu dors avec t'es MORT ! Silviane Le Menn
GROUPE SANOFI AVENTIS
Chiffre d’affaires 2010 : 30,4 Mds € en croissance de 3,7%
STILNOX = Zolpidem
= Benzodiazépines = DANGER
+ GRAVE que le CANNABIS !
 
7 décembre 2011 : Mon facteur m'apporte la LETTRE recommandée avec AR du CRCI de Bretagne m'informant du REJET pur et simple par la COMMISSION de
ma demande d'indemnisation ! Je ne suis donc PAS RECONNUE comme VICTIME d'accident médical ! Voir mes infos en bas de page
ou page 2
 
3 septembre 2012 : Mon facteur m'apporte une LETTRE recommandée avec AR
de Maître Hervé BANBANASTE, de LYON, conseil du CH de Cornouaille, qui me demande d'insérer un DROIT de RÉPONSE que je publie ci-dessous.

 
 
LÉGISLATION DES MÉDICAMENTS
Selon l'article L.5132-1 du Code de la Santé Publique,
la réglementation française classe les "substances vénéneuses",
en 4 catégories en fonction de leur toxicité et de leur dangerosité, les substances PSYCHOTROPES, dont les BENZODIAZÉPINES,
étant classées en 3ème catégorie.
Les infractions aux règles de prescription et de délivrance peuvent être sanctionnées, d’une part le Code de la Santé Publique prévoit des sanctions pénales, d’autre part les règles déontologiques des professions pharmaceutiques et médicales instituent des sanctions disciplinaires.
Les 2 types de sanctions sont indépendants et peuvent parfaitement se cumuler, la sanction pénale primant sur la sanction disciplinaire.
 
AFSSAPS (Agence de Sécurité Sanitaire des Produits de Santé) L’Afssaps devient l’ANSM (Agence nationale de sécurité
du médicament)

ONIAM (Office National d'Indemnisation des Accidents Médicaux)
CRCI Bretagne
(Commissions Régionales de Conciliation
et d'Indemnisation des Accidents Médicaux) Voir mon REJET !


ASSOCIATIONS D'AIDE AUX VICTIMES
AAAVAM (Asso. d'Aide aux Victimes d'Accidents de médicaments)
AAVAC (Association d'Aide aux Victimes d'Accidents Corporels)
CADUS (Conseil Aide Défense des Usagers de la Santé - Avrillé 49)
ADVA MARINA (Association Départementale Victimes en Actions)
 
Témoignage 2011 : re BONJOUR LES URGENCES !
Étiquetée à TORT "en état d'IVRESSE" !!!

(Le Dr Auffret me dit que c'est courant en BRETAGNE, aux URGENCES !)


NON DIAGNOSTIQUÉE pour un GRAVE problème de santé
INVISIBLE à l'œil nu, une CRISE genre "Alzheimer" :
effets indésirables du STILNOX
prescrit à tort par des médecins durant plusieurs années (!)
malgré la contre indication formelle en cas de
Syndrome d'apnée du sommeil !


Chacun est en droit de se demander si malgré
les PROGRÈS TECHNIQUES, malgré les BEAUX DISCOURS OFFICIELS, malgré les SUPERBES émissions à la TÉLÉVISION, le système de santé français n'est pas en train de tourner en EAU de BOUDIN !
 
Un EXEMPLE supplémentaire de la déliquescence du système de soins français, du NON RESPECT de la CHARTE de la personne hospitalisée et de MALTRAITANCE (non prise en charge de la DOULEUR malgré leur contrat d'engagement de lutte contre la douleur !).

Aux URGENCES, n'ayant (soi-disant) pas de PLACE pour moi à l'hôpital général, ils m'ont
tout bonnement fait du chantage pour que j'accepte d'être transférée à l
'hôpital psychiatrique, NÉGLIGEANT totalement ma HERNIE DISCALE induisant une SCIATIQUE très douloureuse
et invalidante
et PRIVILÉGIANT mes symptômes secondaires : baisse de MORAL +++
du fait des DOULEURS CHRONIQUES et VIOLENTES
. Lire la suite...
LIRE

 
Depuis ma naissance, en 1947, j'étais TOUJOURS FATIGUÉE et donc DÉPRESSIVE du fait d'un Syndrome d'Apnée du Sommeil, non diagnostiqué.
1967 : tentative de SUICIDE par BARBITURIQUES :
3 nuits et 2 jours dans le COMA au CHU de BREST !

Depuis 1990, CANCER de ma fille Coralie, par la force des choses, j'ai absorbé des anti-dépresseurs et somnifères dont le STILNOX surtout après 1993 (DÉCÈS de ma fille) et notamment depuis 2006,
suite à mon emménagement en appartement à QUIMPER = agressions verbales + nuisances sonores diurnes et nocturnes = INSOMNIES (STILNOX) , GRAVE DÉPRESSION, idées SUICIDAIRES) !
 
29.11.2011
l'AAAVAM dénonce : Les « tranquillisants et les somnifères » de la classe des benzodiazépines et apparentés favorisent le passage à l’acte SUICIDAIRE.
Des statistiques effroyables sur les SUICIDES en France viennent d’être rendues publiques,
2 régions françaises, la BRETAGNE et le Nord Pas-de-Calais sont particulièrement touchées
avec des augmentations de plus de 50% !
Psychotropes Anxiolytiques - Classe des Benzodiazépines : Valium - Rohypnol - Lexomil -  Lysanxia - STILNOX - Halcion - Imovane - Xanax + Génériques…Effets indésirables rapportés : SUICIDES, Homicides, Tueries familiales, Massacres (+ de 10)
 
 
 
EXTRAIT : " Pour le psychiatre Patrick LEMOINE, le lien entre la consommation excessive de somnifères et d'anxiolytiques et le risque de démence s'explique. En cause : une aggravation de l'apnée du sommeil. Il estime que certaines benzodiazépines devraient être retirées du marché.

ENFIN UN MÉDECIN LUCIDE ! ENFIN UN MÉDECIN QUI COMPREND MON CAS !
Imovane, STILNOX, Mogadon... ces somnifères appartiennent tous à la classe des benzodiazépines. (PETILLOT/SIPA).
Parce que, pour vous, ce lien entre consommation de benzodiazépines et entrée dans la démence est donc une évidence ?
« Et je pense qu’il y a une explication, qui est liée à l’augmentation des arrêts respiratoires (en durée et en fréquence) que provoquent les benzodiazépines pendant le sommeil. Or, on sait parfaitement que ce syndrome d’apnée du sommeil aboutit à des tableaux démentiels
LIRE LA SUITE DE L'ARTICLE
Patrick LEMOINE est psychiatre, docteur en neurosciences, directeur de recherches
à l’université Claude Bernard de Lyon
, directeur médical d’un groupe de 32 cliniques.
 
2008
2009
 
2010
le STILNOX est probablement responsable de ma CRISE nocturne =
PROCÈS en COURS ! J'ai disjoncté ! Ictus amnésique ?
2011
2011 2012
MÉSAVENTURES MÉDICALES - La poisse :
3 médecins me jettent - Hospitalisée en psychiatrie pour une sciatique !!!
2011
2011
2011
MA DEMANDE D'INDEMNISATION "ACCIDENTS MÉDICAUX" auprès de l'ONIAM (Office National d'Indemnisation des Accidents Médicaux) - CRCI Bretagne (Commissions Régionales de Conciliation et d'Indemnisation des Accidents Médicaux)
 
 
TÉMOIGNAGE 2011
Mon séjour aux URGENCES de l'hôpital L
le lundi 31 janvier 2011
de 18 h 38 ’ à 1 h du matin

 
Lundi 31 janvier 2011 : j’étais en très bonne forme, bon moral !
J’avais RV chez le coiffeur à 17 h et je devais aller ensuite au magasin Géant-Casino faire
des courses avec mon petit panier d’osier ! Je suis d’abord allée chez Sephora acheter un rouge
à lèvres rose pâle nacré et un mascara noir !
 
Vers 17 h 25', ma "CRISE" a débuté d’un seul coup, chez le coiffeur 
STILNOX, mon cerveau a grillé, Silviane Le Menn
les mots ne sortaient plus de ma bouche, je ne pouvais pas dire « serre-tête », je ne pouvais plus prononcer mon nom, j’ai tapé le prix au lieu du code de ma carte bancaire, j’étais désorientée, je ne pouvais plus parler,
je ne comprenais pas ce que la coiffeuse me disait, les mots ne sortaient
pas de ma bouche, certains mots parvenaient parfois à sortir de ma bouche
en désordre ou dénués de sens !
TROUBLES DU LANGAGE ! Aphasie ! Dysarthrie !
J’étais perturbée, désorientée mais CONSCIENTE du problème !
Bien que mon problème de santé spontané n'ait pas été diagnostiqué (une fois encore),
il est possible que j'ai été victime d'un A.I.T. (Accident Ischémique Transitoire = petit Accident Vasculaire Cérébral - A.V.C.) une fois de plus et cette fois durant un temps de récupération beaucoup plus long !
31 janvier 2011, 17 h 30' :
En sortant de chez le coiffeur, je me suis dirigée vers l’entrée du magasin Géant-Casino mais
je n’y suis pas entrée, j’ai posé mon sac à main vintage et mon panier sur le comptoir de l’accueil, je me suis accoudée et je suis restée immobile attendant que mon malaise passe jusqu’à ce que l’employée, remarquant que je n’allais pas bien, appelle le service de sécurité.
On m’a alors assise dans un fauteuil roulant et emmenée dans le local du service
de sécurité
qui ont ensuite appelé les POMPIERS (18 h 27') qui m’ont ensuite emmenée en AMBULANCE aux service des URGENCES de l’hôpital L

STILNOX, handicap, poison, destruction du cerveau central
Malheureusement, les POMPIERS (rieurs et moqueurs) n’ont pas été capables
de faire la DIFFÉRENCE entre une « désorientée, perte de mémoire, dépression (alcoolique ? Débile mentale ? Alzheimer ?)  » et une victime d'A.I.T. ou problème NEUROLOGIQUE !
Du coup, au service des URGENCES de l’hôpital, NUL ne s’est inquiété de mon cas : une femme de 63 ans qui vit seule = dépression !!! Simplissime !
Urgences, hôpital Laënnec, Quimper
Au service des URGENCES (18 h 38'), il y avait foule, on m’a donc laissée en plan, poireauter pendant des heures, très MAL, les NERFS à cran, tremblante, gelée, tétanisée ! Angoisses inutiles et supplémentaires !

Je n’ai pas été prise sérieusement en charge
et encore moins diagnostiquée
 !

Un paquet de viande avariée affalée sur un lit médicalisé dans un couloir parmi des anonymes !!!


Le personnel du service des URGENCES était très détendu, pas pressé, hyper-cool !
Les personnels hospitaliers du service des URGENCES, totalement blasés, deviendraient-ils
de plus en plus des fonctionnaires à part entière ?

 
Quoiqu'ils en disent, la responsabilité professionnelle du laboratoire, des prescripteurs, médecins traitants, psychiatres et autres thérapeutes, est totalement engagée et les effets secondaires du STILNOX, cette DROGUE légale, ce célèbre somnifère / benzodiazépine contribuent largement aux super bénéfices de SANOFI-AVENTIS et au DÉFICIT de la SÉCURITÉ SOCIALE !

Les MALADES addicts devront attendre combien d'années avant que l'AFSSAPS retire du marché ce POISON qui AGGRAVE TOUT ?
Vers 20 h, j’allais un peu mieux
mais je ne savais plus comment faire pour utiliser mon téléphone portable et ma sœur m'a dit
que j'avais fait 4 fois le numéro et lorsque je l'ai enfin jointe, elle n'a rien compris à ce que
je bredouillais. Elle a fini par se douter et m'a demandé : - Tu es aux urgences ?
J’ai répondu : - Ouuuuuiiiiiiii………….. Et je me suis faite engueulée par un ambulancier !!!
Pendant tout ce temps, aucun personnel soignant ne m’a donné ni un calmant, ni un verre d'eau,
ni même un yaourt !!! J'ai été obligée de demander un drap car j'étais gelée malgré ma veste
de lainage, ma doudoune et le chauffage central !
 
J’en avais ras-le-bol d’attendre sans considération ! Comme j’allais
un petit peu mieux (je pouvais parler de nouveau, même mal ), j’ai décidé de sortir de ce lit médicalisé afin de rentrer chez moi, mais ON m’a opposé un REFUS catégorique  et ON m’a mis « la tête en bas » !
Qu’à cela ne tienne, je me suis tortillée comme j’ai pu et j’ai réussi
à enjamber la barrière du LIT
au grand dam de l’assistance !
J’ai pris mon sac à main et mon panier d’osier, ma doudoune
et j’ai demandé la SORTIE !
Silviane Le Menn aux urgences
On a refusé de m'indiquer la sortie, on m'a répété : - le médecin va arriver, puis : - l'infirmière
va arriver ! Comme personne n'arrivait, épuisée, j'ai répété : - je veux rentrer chez moi... j'attends encore 5 mn, mais si l'infirmière n'est pas là dans 5 mn, je m'en vais !
Un bon moment plus tard, une infirmière psychiatrique est arrivée !

Donc, après que je me sois extirpée à grand'peine du brancard - au bout de plusieurs heures - parce que j'en avais "marre" d'être laissée pour compte et que je voulais rentrer chez moi, ON m’a empêchée de sortir et ON m’a dirigée vers un couloir où une INFIRMIÈRE PSYCHIATRIQUE m’a conduite vers une chambre des URGENCES afin que nous PARLIONS !

Je n'ai donc pas été examinée par "l'équipe médicale de l'unité médico-psychologique", j'ai seulement été vue par cette infirmière qui m'a interrogée et écoutée et c'est toutElle n'a pas jugé utile de prendre connaissance de MON DOSSIER MÉDICAL COMPLET qui se trouvait dans mon sac à main dans une CLÉ USB ! (Qu'en sera-t-il alors de mon Dossier Médical Personnel informatisé lorsqu'il sera créé ?)

Après plusieurs heures d'aphasie remplacée par une loghorée, excellente et rapide élocution, j'ai débité (une fois encore et sans conviction) à cette INFIRMIÈRE plus ou moins saturée
et blasée, mon long, difficile et complexe parcours de santé auquel il est impossible
de comprendre quoi que ce soit en si peu de temps, sans élément tangible !

Beaucoup plus tard, le médecin des urgences m'a ENFIN demandé ce qui m'arrive et je lui ai répondu : "Je suis tellement fatiguée... s'il faut encore que je raconte tout ça... vous n'avez pas demandé à l'infirmière ? Il n'a pas répondu et m'a posé 1 seule question :
"Vous avez consommé de l'alcool aujourd'hui ?
(Non, alcoolémie 0 gr, comme l'atteste le bilan sanguin !)

A la suite de quoi, ON a commencé à pratiquer mes bilans et examens médicaux. Ma tension artérielle était de 15/8, moi qui suis abonnée depuis des années à l’HYPOTENSION !!!
Vers 22 h, ma sœur et non beau-frère sont venus à mon secours aux URGENCES !
refus de médecins référents, Silviane Le Menn
Entre-temps, ma sœur et mon beau-frère étaient allés récupérer
ma voiture, abandonnée sur le parking de Géant-Casino.

Quand cette INFIRMIÈRE PSYCHIATRIQUE et le MÉDECIN
se sont ENFIN occupés de moi, il était trop tard : ma CRISE était terminée, je parlais à nouveau normalement mais, très fatiguée, j’avais de plus en plus mal à la tête !

Au vu des résultats d'examens médicaux (T.A., prise de sang, électrocardiogramme, oxygène,  tests, etc…) le MÉDECIN
(bien sûr... comme d'habitude...) a conclu :

- VOUS N'AVEZ RIEN ! 

Les résultats d’examens sont NORMAUX.
Le PSYCHIATRE a donné son AVIS, vous êtes sortante.

Ce médecin des urgences ne m'a pas semblé avoir été informé de ce que j'ai expliqué difficilement à cette l'infirmière psychiatrique, il ne m'a pas vraiment interrogée et
a rapidement expédié son examen sans formuler de diagnostic
!

Ce médecin m'a donc laissée repartir chez moi à 1 h du matin, alors que je n'étais pas en état (Voir mes hospitalisations de 2009) et que je vis seule !
 
Mais qu'est-ce qu'un PSYCHIATRE connaît aux A.I.T et aux A.V.C ? ET
PERSONNE n'a JAMAIS pensé à un EMPOISONNEMENT au STILNOX !!!
 
1 heure du matin : départ du service des URGENCES de l’hôpital
et retour à la MAISON pour enfin DORMIR tranquille et RÉCUPÉRER  !!!
 
Il est ARCHI FAUX de dire que je n’avais RIEN ce fameux lundi !
Silviane Le Menn, apnée du sommeil
Si un médecin consciencieux, bienveillant et attentif voulait bien se pencher sur les séquelles inévitables de 58 ans de Syndrome d’Apnée du Sommeil (diagnostiqué et appareillé seulement depuis 2006) qui a généré de nombreux autres problèmes de santé accumulés le tout aggravé par
2 ans ½ de cancer incurable de Coralie (dont c’était l’anniversaire de naissance hier 1er février 2011, elle aurait eu 38 ans) et son euthanasie !!!

En tout cas, c'est GRÂCE à MOI-MÊME, et non grâce à un médecin traitant que mon Syndrôme d'apnée du sommeil, épuisant pour le coeur et le cerveau, a pu ENFIN être diagnostiqué et traité.
 
MAIS, APRÈS MON SÉJOUR AUX URGENCES comment faire pour TROUVER à QUIMPER le médecin référent OBLIGATOIRE ? Parcours du combattant !
MÉDECINS RÉFÉRENTS - Histoires vraies - QUIMPER - 2011
Pénurie de médecins - À voir : FORUM - Dr Paul LE MEUT (35)
 
 
17 février 2011 : GRÂCE à MOI-MÊME et GRÂCE à l'AFSSAPS l'EMPOISONNEMENT au STILNOX a pu ENFIN être cerné !!!
Je me demande comment j'ai résisté si longtemps !
17 février 2011
l'AFSSAPS (M. Bernard DELORME)
et le C.R.P.V. – Centre Régional de Pharmaco Vigilance
– CHU La Cavale Blanche, BREST,
(Mme Corinne GUIHARD, pharmacien,
Service du Professeur Christian RICHÉ, Directeur du C.R.P.V.)
Aujourd'hui donc, grâce à l'AFSSAPS, je comprends ENFIN ce dont je SOUFFRAIS
de PLUS en PLUS, alors que les médecins me répétaient : - VOUS N'AVEZ RIEN !
J'ai été VICTIME d'un EMPOISONNEMENT insidieux et progressif au STILNOX prescrit
par mes médecins traitants depuis 2006 et même avant, mais je n'ai plus dans mes archives ni mes ordonnances depuis 1993 (décès de ma fille), ni depuis 1990 (maladie de ma fille) ni avant ces dates !

Cet EMPOISONNEMENT a AGGRAVÉ mes autres problèmes dont principalement
58 ans de SYNDROME D'APNÉE DU SOMMEIL (dont j'ai inévitablement des séquelles)
et les problèmes nerveux et psychiques liés à la maladie mortelle de ma fille unique Coralie !

Les nombreux MÉDECINS (dont PSYCHIATRES) rencontrés ont été INCAPABLES
de poser un diagnostic, MINIMISANT ou NIANT SYSTÉMATIQUEMENT mes symptômes : il était plus FACILE de me considérer comme FOLLE ou IVROGNE !


Ces toubibs se sont contentés de RENOUVELER mes ordonnances en AJOUTANT parfois
des psychotropes plus moins forts : RISPERDAL (schizophrénie !) , XANAX (anxiété sévère), LYRICA (antiépileptique), etc... continuant avec la plus grande insouciance de me prescrire
des DROGUES alors qu'il fallait plutôt en SUPPRIMER !

J'ACCUSE ! C'EST GRAVE DOCTEURS, PSYCHIATRES, d'AGGRAVER l'état d'une malade au point d'en faire un DEMI-ZOMBIE, une MORTE-VIVANTE, une SUICIDAIRE : vous avez fait preuve d'un manque de CONSCIENCE PROFESSIONNELLE intolérable !
LISTE des benzodiazépines et assimilés

Et maintenant, combien de TEMPS devrais-je supporter les SÉQUELLES peut-être irréversibles de cet EMPOISONNEMENT de longue durée aux BENZODIAZÉPINES qui me vaut (en plus) d'être rejetée par 3 médecins traitants qui refusent de devenir médecin référent ?
 
Et maintenant qui va PAYER pour mes SOUFFRANCES morales
et physiques, pour le MÉPRIS MÉDICAL que j'ai supporté pendant
tant d'ANNÉES, pour les DÉGÂTS occasionnés à mon SYSTÈME NERVEUX déjà FRAGILE du fait de mon Syndrome d'Apnée du Sommeil
pour les DÉGÂTS occasionnés à mon CERVEAU, pour la PERTE
de l'ESTIME de moi-même, pour l'ÉCHEC de ma vie professionnelle,
pour mes PERTES de MÉMOIRE, pour la PERTE de ma VIE SOCIALE, pour mes PULSIONS SUICIDAIRES, pour mes PERTES FINANCIÈRES
et le GRAVE PRÉJUDICE de mes innombrables JOURS de VIE PERDUS
à JAMAIS ???
 
En général, les médecins ne m'écoutent PAS et ne me croient PAS : ils SAVENT TOUT mieux que MOI de MOI-MÊME ! Ils n'ont pas de TEMPS à perdre !
La plupart des médecins consultés m'ont prise pour une IMBÉCILE, une FOLLE, une IGNARE, pourtant j'ai travaillé avec eux, durant 6 ans j'ai exercé comme secrétaire médicale !
Le code de la santé publique fait obligation aux professionnels de santé
de signaler tout effet indésirable médicamenteux grave ou inattendu.
 
WIKIPEDIA :
ZOLPIDEM = Ambien, Stilnox, Myslee, Stilnoct, Hypnogen, Zolfresh, Siesta

Le ZOLPIDEM est un sédatif - hypnotique de la classe des imidazopyridines, dérivé des benzodiazépines. Il est classé parmi les psychotropes à risque d'abus et les DROGUES
entrainant une TOXICOMANIE. En SUISSE, le produit est considéré comme STUPÉFIANT.
En France, le STILNOX et ses génériques font l'objet d'un suivi renforcé par l'Afssaps
en raison des utilisations détournées dont il fait l'objet.
 
21 février 2011

11 août 2011

12 août 2011

19 août 2011

27 août 2011

16 septembre 2011
VICTIME du STILNOX - ET MAINTENANT, qui va PAYER pour mes ANNÉES de VIE GÂCHÉE ? MA DEMANDE D'INDEMNISATION "ACCIDENTS MÉDICAUX" auprès de l'ONIAM (Office National d'Indemnisation des Accidents Médicaux) - CRCI Bretagne (Commissions Régionales de Conciliation et d'Indemnisation des Accidents Médicaux)
 
Je reçois ce matin une LETTRE recommandée avec AR de Me BANBANASTE, de LYON –
saisi par le Directeur du CH de Cornouaille à QUIMPER, M. Jean-Roger PAUTONNIER, direction
de l'accueil et des relations avec l'usager
– qui me demande de publier un droit de réponse dans mon site Internet www.abadennou.fr sur ma page « Victime du Stilnox – Témoignage 2011 »


J'insére donc le texte du droit de réponse, malgré la mauvaise foi de l’établissement hospitalier
et en particulier, de certains personnels des URGENCES qui ont encore failli à mon encontre
le 26 juin 2012...
 
Depuis décembre 2007
je souffrais d'un syndrome inflammatoire chronique (Suspicion de Maladie de Horton
et de pseudo-polyarthrite rhizomélique
(non reconnu et non soigné à l'exception de DOLIPRANE par mon médecin le Docteur D !!!)
BIOPSIE de l'artère temporale ratée (ORL, hôpital Laënnec, Quimper) !

Je me suis guérie avec de la cortisone naturelle, le CURALGIC ! Il n'y a pas de hasard ! MIRACLE OU CURCUMA - CURALGIC - Cortisone naturelle sans effets secondaires
 
Depuis début 2008
je n'ai pas été sérieusement prise en charge par le corps médical, je n'ai pas été soignée, JE ME SUIS SOIGNÉE MOI-MÊME PAR LA FORCE DES CHOSES
(avec succès comme le PROUVENT les bilans sanguins et l'amélioration de mon état général surtout depuis avril 2010)

En 2009, j'ai été GRAVEMENT MALADE et non soignée !
En mars 2009 , j'ai été hospitalisée afin de subir une intervention chirurgicale : éradication
d'un vieux gros lipome juxta parotidien gauche
(4 jours d'hospitalisation). CRISE de NERFS +++

En juin 2009, au cours de mes vacances, j'ai été admise aux URGENCES puis hospitalisée à l'hôtel-Dieu de PLA où les examens ont permis de diagnostiquer
une colique néphrétique + Pyélonéphrite aiguë ayant frisé la septicémie à cause de l'action
anti-fièvre du DOLIPRANE prescrit depuis 1 an 1/2 par mon médecin traitant pour mon Syndrome chronique inflammatoire !

Durant mon séjour de 13 jours, j'ai subi le mépris et les réflexions ridicules et inappropriées
du Docteur LC, chef du service Médecine interne (principalement) et d'une vieille religieuse
et deux jeunes religieuses polonaises (maigres et fatiguées !) faisant office d'infirmières
et de certaines aide-soignantes !!!.

Mon épuisement, mon état PITOYABLE et l'énorme contrariété de voir mes symptômes
(syndrome inflammatoire chronique : Maladie de Horton et pseudo-polyarthrite rizhomélique
+ STILNOX
) non diagnostiqués, minimisés voire totalement niés, ont déclenché une épouvantable CRISE qui n'a pas été prise en considération à l'exception d'une aide-soignante paniquée qui ne voulait qu'une seule chose : que je me calme, chose impossible car indépendante de ma volonté puisque pathologique !

Dans cet hôpital à l'ambiance générale désastreuse, on m'a soignée
aux ANTIBIOTIQUES, c'est TOUT !
Pour le reste, j'étais considérée comme
une « VIEILLE FOLLE PARESSEUSE » alors que j'étais vraiment très MALADE !


A ma sortie de l'Hôtel Dieu, le Docteur O, remplaçant du Docteur LC (parti en vacances) a rejeté tout net ma demande de séjour en maison de repos et ma demande d'aide ménagère.
Quelle honte ! Quel manque de conscience professionnelle, de compassion
et d'humanité ! Que de souffrances inutiles et supplémentaires !

Au mois d'août 2009, dans un état PITOYABLE, j'ai été admise dans le Service
des URGENCES
de l'hôpital L où on m'a d'abord considérée comme une MALADE MENTALE en dehors de mon syndrome inflammatoire chronique impossible à nier du fait des bilans sanguins ! Certains symptômes correspondaient en fait aux EFFETS INDÉSIRABLES du STILNOX !

Faute de place à l'hôpital L, j'ai été dirigée vers une annexe, l'hôpital P (spécialisé notamment en alcoogie et en gériatrie !) où j'ai passé 14 jours sous le contrôle d'un PSYCHIATRE.
La Doctoresse C, chef du service de médecine interne, a tout de même pensé à la MALADIE DE HORTON et m'a envoyé faire une biopsie de l'artère temporale à l'hôpital L. Pratiquée par une interne inexpérimentée sous le contrôle du Docteur P, chirurgien ORL), cette biopsie a été ratée
et n'a pas permis d'établir un diagnostic fiable. Cette intervention stressante a aggravé +++ mon état de STRESS ! J'ai servi de cobaye !

Mes problèmes de santé ont donc été une fois encore, niés, minimusée, non diagnostiqués et non soignés ! La Doctoresse C m'a renvoyée chez moi tout en me refusant (sous de fallacieux prétextes !) un séjour en maison de repos pourtant parfaitement justifié ! Par contre, cette fois, j'ai obtenu une prescription pour une aide ménagère !

En septembre 2009, j'étais PITOYABLE, hors d'état de nuire, complètement larguée, tenant
à peine debout, incapable de faire quoi que ce soit ! Par manque de compétence médicale quasi généralisée, je n'ai pas été diagnostiquée alors que je souffrais manifestement d'une
Maladie de Horton et d'une pseudo-polyarthrite rhizomélique. (Biopsie artère temporale ratée)

En septembre 2009, dans ma cuisine, en pyjama et robe de chambre j'ai fait un A. I. T. ?!?
Ce jour-là, ma "CRISE", similaire à celle du 31 janvier 2011, n'a pas duré plusieurs heures mais seulement quelques secondes à quelques minutes (?) sous le regard éberlué de ma fidèle
amie Annaïck Tuarze de Riantec, venue jouer le rôle de nurse ! J'ai commencé à pleurer puis
nous avons été prises d'un fou-rire nerveux. Nous n'avons pas pensé appeler SOS Médecin !!!

Depuis le 21 octobre 2009,
je dois mes améliorations ou le maintien de ma santé UNIQUEMENT à ma volonté,
à mon courage, à mes connaissances, à ma force de caractère et aux médecines "douces", dont notamment les PLANTES !

Le 15 janvier 2010, j'avais consulté le Docteur DIRAISON, NEUROLOGUE à l'hôpital L.
Il avait accepté de me prescrire un SCANNER en étant persuadé d'avance qu'on n'y verrait RIEN (Il avait raison !) OK ! Mais Docteur, ne serait-il pas opportun de prescrire enfin une I. R. M. ???
J'ai revu ce sympathique médecin le 13 avril 2011 à la demande de l'AFSSAPS.

Certains médecins allopathiques de France ne méritent pas leurs HONORAIRES !
Vive la médecine chinoise et la médecine Ayurvédique ! Dommage que ces sciences ancestrales soient si loin de nous ! Mais si on veut, on peut tout même réussir à se débrouiller !
MIRACLE OU CURCUMA (CURALGIC - Cortisone naturelle sans effets secondaires)
 
 
Albert HOUÉE, magnétiseur de campagne du Morbihan
Merci à mon généreux et fidèle ami qui pratique sur moi à distance des séances de magnétisme. Il "diagnostique" avec son pendule que je souffre d'une "petite fuite" au cerveau qui sera guérie le 11 février 2011 !!! On dit qu'il n'y a que la foi qui sauve ?
En tout cas, Albert, LUI, il a de la COMPASSION pour les êtres humains qui SOUFFRENT !
Des pensées positives, de BIENVEILLANCE, d'amour, ne peuvent JAMAIS nuire !
 
LA COLOSSE AUX PIEDS D'ARGILE !
 

Je vais m'efforcer de surmonter cette nouvelle épreuve ! Je me sens traumatisée ! Que reste-t-il quand la vie perd son sens ? Tout ça me fait PEUR surtout qu'hier, ces CHOCS m'ont suscité des idées de SUICIDE !

C'EST GRAVE DOCTEURS : NON ASSISTANCE À PERSONNE EN DANGER !
 
Mercredi 2 février 2011
Fou, folle, camisole de force, STILNOX
je me remets tout doucement de mon A. I. T. (?) ou autre, NON médicalement RECONNU et banalement étiqueté "DÉPRESSION" soit :
aliénée, anormale, bi-polaire, cinglée, cinoque, cintrée, démente, désaxée, dérangée, déséquilibrée, dingue, folingue, fofolle, forcenée, frappée, hallucinée, maboul, malade mentale, maniaque, maniaco-dépressive, névrosée, obsédée, paranoïaque, piquée, possédée, schizophrène, sonnée, tapée, timbrée, zinzin, etc...
 
Aujourd’hui, je vais légèrement mieux mais je m’inquiète tout de même car j’ai remarqué, depuis quelques mois, que je fais de plus
en plus de fautes d'orthographe et de fautes de frappe,
j'ai de plus en plus de trous de mémoire, etc...

Mon CERVEAU déconne de plus ou plus...


Troubles du langage - Énième Burnout - A.I.T. - Et RISQUE accru d' A.V.C.
 
Samedi 5 février 2011, 10 h 50'
sur le conseil d'une amie et de son fils étudiant en médecine, je viens d'appeler SOS MÉDECINS ! Le jeune, sympathique et consciencieux Docteur ROBIN est venu. Il est resté
le temps nécessaire
, c'est-à-dire un bon moment. Il m'a examinée, écoutée attentivement,
a compulsé mes documents médicaux.
Ensuite, souhaitant avoir un témoignage de mon malaise, il a téléphoné au service de sécurité
du magasin Géant-Casino à un employé qui était présent lundi et a répondu à ses questions,
se souvenant très bien de moi et de mon problème.
Enfin, le Docteur ROBIN a jugé UTILE et justifié de faire pratiquer (en urgence)
une ÉCHOGRAPHIE DOPPLER des VAISSEAUX du COU et un SCANNER CÉRÉBRAL.
Merci Docteur ROBIN ! Merci SOS MÉDECINS !
Stilnox, si tu dors avec t'es MORT ! Silviane Le Menn
STILNOX (Zolpidem) 
= DANGER

#
BENZODIAZÉPINES
 
2009 - 2010 - 2011 - VICTIME du STILNOX !
Dossier suivi par les services de pharmacovigilance de l'AFSSAPS (Agence de sécurité sanitaire des produits de santé) et le service
de pharmacovigilance de SANOFI AVENTIS
 
Le ZOLPIDEM ( STILNOX) est une imidazopyridine hypnotique apparentée aux benzodiazépines et a une activité pharmacodynamique au niveau du système nerveux central qualitativement semblable à celle des autres composés de cette classe :
myorelaxante, anxiolytique, sédative, hypnotique, anticonvulsivante, amnésiante.
STILNOX : SES CONTRE-INDICATIONS

Ce médicament ne doit jamais être utilisé dans les situations suivantes :
- Hypersensibilité au principe actif ou à l'un des autres constituants,
- Insuffisance respiratoire sévère - Myasthénie
- Syndrome d'Apnée du Sommeil
- Insuffisance hépatique sévère, aiguë ou chronique (risque de survenue d'une encéphalopathie)
 
Dimanche 6 février 2011

très fatiguée, déprimée avec quelques idées SUICIDAIRES, j’ai eu une absence, j’ai perdu l’équilibre et je suis tombée dans ma cuisine. A noter que, depuis quelques semaines,
je fais
de plus en plus de fautes d'orthographe et de fautes de frappe !
Mon CERVEAU déconne de plus ou plus !

J'ai pris 1 dose de 10 granules homéopathiques de Staphysagria 30 CH.

Arrêt définitif du somnifère STILNOX
 
Stilnox poison, silviane le menn
J'ai très mal dormi cette nuit ayant INTERROMPU DÉFINITIVEMENT L'ABSORPTION du STILNOX, un sédatif aux effets secondaires indésirables en prise prolongée, STILNOX prescrit durant des SEMAINES, des MOIS, des ANNÉES, notamment par mon médecin traitant-référent (pré-retraité) le Docteur Philippe DESPLANQUES de QUIMPER, SANS avertissement, SANS
mise en garde, malgré mon
Syndrome d'Apnée du Sommeil !

RECAPITULATIF DES CRISES DEPUIS 2007
 
2007 – 10 / 18 mars :
Vacances en TUNISIE – Aéroport de NANTES – Au retour, le 19 mars, ma voiture était en panne, batterie à plat. Sur la voie expresse, je me suis ENDORMIE au VOLANT quelques secondes, accident évité de justesse, par miracle ! STILNOX ?
 
Juillet 2009 :
le STILNOX avait probablement induit mes 2 ou 3 mn d'APHASIE style ALZHEIMER
en présence de mon amie Annaïck, chez moi, au retour de l'Hôtel-Dieu de PONT-L'ABBÉ !
 
6 février 2010 :
Au départ pour 1 mois ½ de REPOS aux Avirons à l’île de la Réunion.
Grâce aux hôtesses du Point-Info d'ORLY-OUEST, j’ai bénéficié de l’assistance de la Cie AIR-FRANCE aux personnes handicapées, âgées ou MALADES...

J’ai été poussée en chaise roulante et transportée en  fourgon "PRIORYS" puis examinée
par les médecins-pompiers d'ORLY-SUD, très perplexes face à mon gros malaise,
ma "CRISE" et ma basse tension (9,6 seulement !) qui m'ont, finalement, autorisée
à embarquer. Dans l'avion on m'a installée à un emplacement réservé aux handicapés, etc...
J'ai pris un STILNOX (!) dans l'avion pour me détendre et dormir !!!
On m'a débarquée en chaise roulante à l'aéroport de ST DENIS de la Réunion.
 
4 avril 2010 :
Le STILNOX est probablement responsable de ma CRISE nocturne
Passage à l'acte dans la cage escalier vétuste de mon immeuble !!! !
 
29 août 2010 :
en allant en cure à Néris les Bains, Auvergne : 3 courtes ABSENCES
au
VOLANT
de ma voiture dont un accident évité de justesse dans un virage. STILNOX ?
 
25 octobre 2010 :
Lettre au Docteur B, PSYCHIATRE, CAMP, Hôpital G
J'y explique comment mon absorption prolongée du somnifère STILNOX (Zolpidem) a induit un disfonctionnement cérébral et est RESPONSABLE de ma CRISE du
4 avril 2010
qui me vaut un procès !
 
31 janvier 2011 :
 
10 février 2011 à 18 H 15' :
MALAISE chez Castorama, vertiges, étourdissements, épuisement.
Lundi 7 février 2011
 
Depuis ma CRISE de lundi dernier, je suis très fatiguée, triste, j'ai quelques nausées, j'ai mal à la tête surtout la moitié gauche qui est comme un peu paralysée comme la langue, j'ai mal à l'oeil gauche, la nuque raide, des vertiges, la tête qui tourne, je ne parle pas normalement.
J'ai rendez-vous à l'hôpital jeudi 10 février pour un SCANNER CÉRÉBRAL.
Chaque soir je prends NutriZEN et Sédatif PC.
J'ai pris 1 dose de 10 granules homéopathique de Natrum Muriaticum 30CH.
 
Mardi 8 février 2011
afssaps, cas de silviane le menn
M. Bernard DELORME (AFSSAPS) m'a téléphoné, m'a écoutée et prise au sérieux. Il m'a conseillé de consulter mon NEUROLOGUE et de lui parler du STILNOX.
M. DELORME est Chef de l’Unité Information des Patients et du Public, Agence Française de Sécurité Sanitaire des Produits de Santé, 143/147, bd Anatole France, 93285 Saint-Denis Cx - 01 55 87 43 44
M. DELORME m'indique que les départements 29 et 56 dépendent de l'Agence AFSSAPS
de BREST : CRPV de Brest (Centre Régional de Pharmaco Vigilance), CHU Hôpital de la Cavale Blanche Bd Tanguy Prigent, 29609 BREST Cedex - Tél. : 02 98 49 18 17 - E-mail : CRVP - BREST
J'ai rendez-vous au cabinet Angio-Cornouaille le mardi
15 février
pour l'échographie doppler des vaisseaux
du cou
. J'ai R. V. avec le docteur DIRAISON, NEUROLOGUE à l'hôpital L, mais SEULEMENT le mercredi 13 avril 2011 du fait que je n'ai AUCUN médecin traitant qui puisse lui téléphoner pour obtenir une date plus PROCHE !
Ce soir, je parle un peu plus normalement
et je vais légèrement mieux.
docteur house, bonjour les urgences, silviane le menn
Mercredi 9 février 2011
Vers 10 h, j'ai reçu un appel téléphonique de Mme Corinne GUIHARD, pharmacien au CRPV
de Brest.
Compréhensive et attentive à mes explications, elle téléphonera à mon "nouveau" médecin traitant.

J'ai presque bien dormi mais je suis toujours très fatiguée, la tête lourde, mal à la tête,
à l'oeil, nausées, pas d'appétit, la nuque raide, je parle presque normalement mais je penche un peu vers la gauche quand je marche chez moi.


Malgré mes troubles et ma fatigue, j'ai rédigé et transmis par e-mail, un récapitulatif de mon cursus santé de 1993 à 2011 pour Mme Corinne Guihard du CRPV de Brest (Centre Régional de
Pharmaco Vigilance de l'AFSSAPS)
 
Jeudi 10 février 2011
14 h : scanner cérébral = RAS
18 H 15' : malaise chez Castorama, vertiges, étourdissements, épuisement, STRESS (stress du scanner, réaction à l'iode, hypoglycémie, déshydratation ?).
A la marche, au lieu de pencher à gauche, maintenant je penche à droite !
 
Vendredi 11 février 2011
Insomnie +++ Malgré cela, ce matin je me sens mieux, moins épuisée, moins raide du cou...
A la marche, je penche à droite ! Je parle mieux !
 
Lundi 14 février 2011
Week-end maladivement triste et solitaire comme d'habitude ! Ma vie perd son sens !
 
Mardi 15 février 2011
Excellent contact avec le Docteur Michel AUFFRET, cabinet de Médecine Vasculaire à QUIMPER
Un médecin digne de ce nom, COURTOIS, ATTENTIF, CONSCIENCIEUX, HUMAIN (!).
Mais mon ÉCHOGRAPHIE DOPPLER DES VAISSEAUX DU COU n'indique RIEN de probant
pouvant expliquer ma crise du 31 janvier 2011 ! Pas plus que mon SCANNER CÉRÉBRAL !

Excellent contact avec le CCAS de QUIMPER qui a pris contact pour moi avec le CLIC. RV mardi prochain pour étudier ma situation, mes droits et les aides que l'on peut m'apporter. Ouf !

Excellent contact avec Madame Corinne GUIHARD, pharmacien, DRPV de Brest (Direction régionale de pharmaco vigilance) qui semble vouloir suivre mon dossier de très près. Merci à elle.

Enfin du positif et du RESPECT humain, ça me remonte le moral, mais je suis toujours MALADE !
Jeudi 17 février 2011
3ème REFUS ! Mon FUTUR EX nouveau médecin traitant le Docteur A devait venir en consultation à domicile le jeudi 17 février.
NON, il ne viendra pas !
On m'enfonce ! On m'enfonce ! Cela me rend encore plus MALADE !

Dégénérescence de la CONSCIENCE professionnelle du SYSTÈME de santé français devenu un COMMERCE avec obligation de résultat FINANCIER,
mais SANS obligation de résultat SANTÉ !
 
Afssaps Stilnox
Je viens à l'instant de découvrir votre mail et je suis vraiment désolée de ce qui vous arrive
à nouveau. De mon côté, j'ai, après AVIS près du Professeur Christian RICHÉ, directeur
du CRPV de BREST
, commencé à rédiger une déclaration patient qui sera ensuite adressée à l'AFSSAPS.

Dautre part, avez-vous pu récupérer le compte-rendu du SCANNER réalisé le 10/02/11
et votre RDV près du NEUROLOGUE est-il toujours maintenu ? Souhaitant sincérement
que vos démarches aboutissent enfin à une prise en charge médicale sérieuse.
Bien cordialement. Corinne Guihard
Bonjour Silviane,
Le STILNOX est une vraie saloperie en effet. J'en ai ingurgité pendant 3 ans.
et je peux te dire que le médecin traitant qui me suis à Loperhet depuis 5 ans
me l'a enlevé il y a 5 ans déjà ! Bisous - @ + Nadine
 
 
2006 - Un responsable de Sanofi-Aventis s'inquiète de l'incidence de la mauvaise publicité pour le STILNOX, accusé de provoquer des CRISES
de somnambulisme
, sur les chiffres de vente.
Vendredi 18 février 2011
 
Empoisonnement au STILNOX sur une longue durée - Afssaps - DRPV Brest
L'essentiel c'est la santé !
L'essentiel c'est la santé ?
TOUTE MA VIE, JE ME SUIS DEMANDÉE
MAIS QU'EST-CE QUE J'AI ?
Pourquoi je suis TOUJOURS FATIGUÉE, DÉPRIMÉE ?
Pourquoi je ne suis pas COMME LES AUTRES ?
Pourquoi les médecins affirment que je n'ai RIEN ?
Pourquoi veut-on toujours m'adresser aux PSYCHIATRES ?
 
Toute ma VIE, j'ai CHERCHÉ à COMPRENDRE et qui cherche TROUVE !
Cette fois ENCORE,
j'ai eu de la CHANCE dans mon MALHEUR.
Et maintenant, à force de COGITER, j'ai découvert le POT AUX ROSES STILNOX découverte confirmée par l'AFSSAPS
- Mais que de TEMPS perdu !
Que de SOUFFRANCES inutiles et supplémentaires !
 
COMMENT CALCULER
mes PRÉJUDICES ???
Et maintenant qui va PAYER pour mes SOUFFRANCES morales et physiques, pour le MÉPRIS médical que
j'ai supporté, pour les DÉGÂTS occasionnés à mon SYSTÈME NERVEUX déjà fragile (Syndrome d'Apnée
du Sommeil
) et à mon CERVEAU, pour ma PERTE
de MÉMOIRE, pour la PERTE de l'estime de moi-même, pour la PERTE de mes innombrables jours de VIE ???
sanofi aventis préjudice STILNOX
Lundi 21 février 2011
Dans un e-mail daté du 21/02/2011 12:32:43 Paris, Madrid,
santea.webmaster@sanofi-aventis.com  a écrit :

Bonjour,
Votre message a été transmis au service concerné, qui se chargera de vous répondre directement. Nous restons à votre disposition pour tout renseignement complémentaire. Cordialement,
L'équipe santea.com (SANOFI AVENTIS)
 
Je suis toujours très fatiguée, j'ai encore mal à l'oeil gauche, à la tête surtout du côté gauche, je marche comme une femme saoule, etc... Bref, je suis toujours MALADE !
 
Dans un e-mail daté du 21/02/2011 17:27:42 Paris, Madrid, rp.reclamations@ch-cornouaille.fr  
a écrit :
Madame, J'accuse réception de votre mél du 2 février dernier adressé au Directeur
du CH de Cornouaille.
Je demande un RAPPORT circonstancié au chef du département
des URGENCES concernant votre prise en charge.
Je ne manquerai de revenir vers vous
dès que des précisions me seront transmises. Respectueusement. C. P.
Direction de l'Accueil et des Relations avec  l'Usager
Centre Hospitalier de Cornouaille QUIMPER- CONCARNEAU
 
Du 21 février au 8 avril 2011
LES PROBLÈMES S'ACCUMULENT ET MON ÉTAT DÉPRESSIF S'AGGRAVE !
Mardi 22 février 2011
Excellent contact à domicile avec deux jeunes femmes du CCAS de QUIMPER (CLIC) pour un dossier de demande d'aide à domicile et autres démarches d'assistance.
 
Mercredi 23 février 2011
Dans un e-mail daté du 23/02/2011 14:38:03 Paris, Madrid, assurance.maladie@cpam-finistere.cnamts.fr  a écrit :
Madame, Je vous confirme avoir transféré ce jour votre message
auprès de notre Service Médical. Cordialement, S. C.
Mercredi 23 février 2011
Cela fait plusieurs semaines ou mois, je trouvais mauvais des aliments auparavant trouvés bons 
et je ne sentais plus le goût du sucre, des épices, du sel, du chocolat, alors que j'avais auparavant un odorat et un goût très fins.
Je suppose que le retour du goût, hier, est lié au SEVRAGE du STILNOX commencé le
6 février 2011
sachant qu'après ma crise du 31 janvier 2011, j'avais perdu l'appétit et j'avais des nausées.

HEUREUSEMENT, IL Y A INTERNET,
je suis aujourd'hui éclairée et rassurée notamment après la lecture du rapport de la Professor C Heather Ashton, Emeritus Professor of Psychopharmacology, car depuis 25 jours, je ne cesse de me demander
ce que j'ai eu, ce que j'ai :

DÉPENDANCE ET INTOXICATION À LA DROGUE LÉGALE STILNOX + CURE DE DÉSINTOXICATION, SEVRAGE SOLITAIRE (SANS SOUTIEN NI SURVEILLANCE MÉDICALE). Ma désintoxication pourrait se prolonger plusieurs mois !
Petit à petit, je me sens un peu mieux, chaque jour je constate un léger mieux au niveau
de mes troubles divers, mais je reste bien fatiguée et très fatigable.
 
Mardi 1er mars 2011
Madame L du CCAS - CLIC de Quimper
avait recherché pour moi un médecin généraliste et obtenu un
RV avec le Docteur GOUPIL.
OUF ! ENFIN UN MÉDECIN CORRECT !
 
Mercredi 2 mars 2011

Je prend connaissance du long e-mail de Christian RECKING, guérisseur suisse, qui me propose son aide. Il a commencé
un travail pour m'aider à m'en sortir.Très intéressant et honnête de prime abord ! Ce guérisseur m'a prévenue que je peux avoir des "crises". Il veut être tenu informé très régulièrement.

Je suis sur la même longueur d'ondes que lui...
je connais déjà beaucoup de choses dont il parle.


Atelier Énergies et Santé :  Stratégies pour une santé optimale.  Traitements et purification énergétiques.
Forum :  http://ateliersante.aceboard.fr/?login=2086

La santé est une affaire très sérieuse, c'est l'affaire de TOUS.
Loin d'être un choix égoïste et personnel, la prise en charge individuelle de notre santé physique
et énergétique, l'élaboration d'une vie saine et harmonieuse, est une obligation. L'état de santé individuel et collectif est sous la responsabilité personnelle de CHAQUE individu...
 
Jeudi 5 mars 2011
Lettre du service de pharmacovigilance de SANOFI-AVENTIS FRANCE
me demandant les coordonnées de mon médecin afin de prendre contact pour des informations médicales complémentaires afin de permettre une évalutation plus approfondie de mon cas.
 
Mercredi 9 mars 2011
Silviane Le Menn 2010
Voici quelques nouvelles : je vais mieux (heureusement) même
si ce n'est pas encore TOP du TOP ! En tout cas, j'ai repris ESPOIR
et CONFIANCE car j'ai l'agréable sensation de redevenir "NORMALE"
au fur et à mesure des jours !

HEUREUSEMENT, suite à mon hospitalisation aux Urgences, le 31 janvier 2011, DE MOI-MÊME, j'ai eu IDÉE de cesser définitivement le somnifère poison dénommé STILNOX le 6 février 2011. Il était temps !
En vente depuis 20 ans, le STILNOX est une vraie DROGUE légale prescrite sans états d'âme par les toubibs à des patients déjà malades et fragiles. Ce somnifère est prescrit  à "presque tout le monde" et à n'importe qui !

Plus grave, le gavage médicamenteux des personnes âgées placées dans les maisons-de-retraite-hospice-mouroirs qui, pour le coup, sont encore plus détraquées du cerveau et de la mémoire et souffrent d'effets secondaires indésirables dont aucun médecin ou infirmière ne se soucient, mettant tout sur le compte de la sénilité voire de la démence, quasi systématiquement !

Sans suivi médical ni prise en charge, mon SEVRAGE de cette DROGUE
stilnox poison venimeux
se poursuit avec des hauts et des bas mais je ne me plains pas trop car j'ai la CHANCE dans mon MALHEUR d'être plutôt intelligente, sensée et d'avoir du caractère, ça aide pour sortir des situations abracadabrantesques...

J'espère que ce médicament sera rapidement retiré du marché ! Ce serait le somnifère le plus vendu au monde ce qui contribue à la fortune du laboratoire SANOFI AVENTIS ! Résultats 2010

Le chiffre d'affaires 2010 de la gamme AMBIEN ® :
STILNOX ® / AMBIEN ® / AMBIEN ®CR / MYSLEE ® = € 819 millions.


Quelques noms commerciaux du zolpidem sont :
AMBIEN (ETATS-UNIS), STILNOX, et MYSLEE (JAPON - Leader des hypnotiques sur le marché
) (même laboratoire), STILNOCT, HYPNOGEN, ZOLFRESH, SIESTA.

Ses effets hypnotiques sont semblables à ceux de la classe de benzodiazépine des drogues,
mais elle est classifiée réellement comme imidazopyridine.
J'espère que mon témoignage aidera
les gens à prendre conscience des risques de consommer des BENZODIAZÉPINES ou assimilés comme le Zolpidem (STILNOX) sur une longue durée d'autant que l'on devient rapidement ADDICT ! C'est grave Docteurs ! Pas merci !
Silviane Le Menn bébé 1947
Enfin, mon histoire est une histoire bien compliquée comme l'ensemble de ma vie durant laquelle j'ai traîné depuis ma naissance, un HANDICAP méconnu de syndrome d'apnée du sommeil.
Toutefois j'ai la CHANCE dans mon MALHEUR d'être capable,
à force de cogiter et me triturer les méninges, de trouver
MOI-MÊME
explications et SOLUTIONS, même si c'est 
à grand peine au bout d'un nombre considérable d'années  !
Mais que de souffrances inutiles et supplémentaires !
J'espère qu'à l'avenir je n'aurais plus de problèmes atypiques de santé ni de mépris médical !
Du fait de ces problèmes de santé, ma VIE aura été gâchée par rapport à mon potentiel de base.
10 mars 2011
CARSAT
ACTION SOCIALE - Accusé de réception
Lettre de la CARSAT BRETAGNE concernant ma demande d'aide
au maintien à domicile (aide ménagère).
 
14 mars 2011
Ma lettre en réponse à la lettre du 3 mars 2011
du service de pharmacovigilance de SANOFI-AVENTIS

Pièce jointe : Lettre au Docter B, psychiatre. J'y explique comment
mon absorption prolongée du somnifère STILNOX (Zolpidem) a induit un disfonctionnement cérébral et est responsable de ma CRISE du 4.4.10 !
Communiqués de presse de Sanofi Aventis
De nouvelles données révèlent des améliorations dans la performance professionnelle des patients souffrant d'insomnie chronique traités par AMBIEN CR (comprimés de TARTRATE de ZOLPIDEM (STILNOX) à libération prolongée)
AMBIEN CR soulage l'insomnie et améliore les performances quotidienne
des patients souffrant de dépression majeure associée
 
28 mars 2011
Subject : Sevrage STILNOX : insomnie + malaises - E-mail to :
Mme Corinne Guihard, Afssaps, centre régional de pharmacovigilance, CHU la Cavale Blanche, BREST,
Copie pour information à Sanofi Aventis, AFSSAPS, CH de Cornouaille, etc...

Comme vous me l'avez demandé, je me permets de vous donner
des nouvelles de ma santé en amélioration mais non stabilisée
(depuis ma crise du 31 janvier 2011 qui m'a conduite au service des urgences de l'hôpital L et depuis la cessation de l'absorption du STILNOX le 6 février 2011)

Dimanche matin 27 mars 2011 de 11 h jusqu'à 13 h environ

MALAISE (
estimation sur une échelle de 1 à 10 =  # 5)
Problème de troubles de la parole (estimation sur une échelle de 1 à 10 =  # 6 )  pendant # 1/2 h, légère confusion, mal à la tête, nuque raide, fatigue +++, vue trouble, problèmes pour m'exprimer, pour lire, pour réfléchir, pour calculer, pour écrire à l'ordinateur (défaut
de synchronisation, fautes d'orthographe, fautes de frappe alors que je suis une excellente dactylographe ayant appris et exercé ce métier pendant des années).


J'étais au calme, SEULE chez moi, j'ai failli appeler SOS médecins !

Ce malaise, similaire à celui du 31 janvier 2011, démontre une fragilité persistante au niveau de mon système nerveux central !

Le dimanche après-midi, j'ai aussi été victime d'un petit accident domestique : du fait d'une courte absence, j'ai oublié d'allumer la lumière dans mon débarras aveugle ! J'y ai alors perdu l'équilibre, me suis pris les pieds dans la caisse à outils métallique d'où une blessure superficielle à la cheville gauche mesurant 2 cm x 1,3 cm, un gros hématome et une enflure.
 
30 mars 2011
Réponse du Bureau du Cabinet du Ministère du Travail, de l'Emploi
et de la Santé
, Secrétariat d'État chargé de la Santé m'informant
que mon courrier ( Effets indésirables du STILNOX) a été transmis
pour examen et suite à donner à
M. le Directeur Général de la Santé, Division "droits, éthique
et appui juridique",
14, avenue Duquesne, 75350 PARIS 07 SP.
 
Du 21 février au 8 avril 2011
2011 - QUIMPER - ENTREPRISE DE RÉNOVATION INTÉRIEURE # ARNAQUE !
Commencés le 21 février 2011 et enfin terminés le 8 avril 2011, PENDANT
et DEPUIS les TRAVAUX de RÉNOVATION de 6 pièces de mon appartement (travaux prévus en décembre 2010), affaiblie par ma crise du 31 janvier 2011
j'ai accumulé contrariétés, anxiété, angoisses, du fait de problèmes multiples dont malfaçons, manque de professionnalisme, d’efficacité, de propreté, de finitions et de méticulosité des employés de cette entreprise dont CHANTAGE et incompétence = LITIGES = AGGRAVATION de mon état
de santé : GRAVE DÉPRESSION AVEC IDÉES SUICIDAIRES !
8 avril 2011
2011 - QUIMPER - ENTREPRISE DE RÉNOVATION INTÉRIEURE # ARNAQUE !
 
13 avril 2011
Hôpital L : à 10 h, j'ai été reçue en consultation par le Dr DIRAISON, neurologue, qui a écouté attentivement (malgré sa surprise et sa perplexité) mes problèmes et mes histoires liés à l'intoxication au STILNOX bien qu'il ait avoué ne pas en être spécialiste !
Il m'a examinée sérieusement et a estimé que j'avais subi les examens nécessaires (scanner cérébral et échographie des vaisseaux du cou : RAS). 2 mois 1/2 après (!) ma crise du 31 janvier 2011, le neurologue m'a donc trouvée "bien" et envoie un courrier à mon nouveau médecin traitant... Il est vrai que je vais "mieux" et que peu à peu, les choses se remettent en ordre dans mon cerveau, ma mémoire, ma forme et ma vie quotidienne mais ce n'est pas encore le top niveau ! Toutefois, j'ai repris courage et espoir ! Comme convenu, j'en informe par e-mail Mme Corinne Guihard, Afssaps, centre régional de pharmacovigilance, CHU la Cavale Blanche, BREST
 
6 mai 2011
Nouvelles positives de ma santé :
SANS STILNOX, JE ME SENS REDEVENIR "VIVANTE" !
23 mai 2011
La Rédaction de la revue médicale PRESCRIRE répond à mon courriel du 6 mai 2011 concernant le STILNOX°, accompagné
de mon témoignage et me remercie de les avoir comptés parmi
les destinataires. Réponse tout à fait adaptée et honnête :
- ce médicament est contre-indiqué chez les patients souffrant du syndrome d'apnée du sommeil
- chez certains sujets, les benzodiazépines et produits apparentés peuvent entraîner un syndrome associant, à des degrés divers, une altération de l'état de conscience et des troubles du comportement et de la mémoire ;
- et surtout, le traitement par STILNOX° doit être aussi bref que possible, de quelques jours à
4 semaines
, y compris la période de réduction de la posologie, notamment, parce qu’il entraine
une forte dépendance. Nous vous félicitons d’avoir réussi ce sevrage.
 
21 juin 2011
J'AI ENFIN UN MÉDECIN RÉFÉRENT !
Mon rendez-vous avec le Docteur GOUPIL, médecin
généraliste à QUIMPER
, s'est bien passé malgré mon STRESS
et mon hyper émotivité.
Le Docteur GOUPIL a accepté de signer la feuille de déclaration de "médecin référent" pour
la Caisse Maladie. Quel soulagement après mes angoisses et mes contrariétés !
Le Docteur GOUPIL
avait reçu un courrier du Docteur DIRAISON, neurologue à l'hôpital L
ainsi qu'un dossier à remplir du laboratoire SANOFI AVENTIS, un recueil des effets indésirables. Dossier impossible à remplir par lui n'étant pas mon médecin traitant à l'époque !
J'ai très mal à la tête et je suis épuisée, liquéfiée, à l'envers, léthargique, etc...
Demain, reprise de
EFFEXOR (anti-dépresseur) pour plusieurs mois ou années !!!
6 juillet 2011
Rendez-vous avec le Docteur ILIOU, PSYCHIATRE, avec lequel j'avais eu un entretien psychologique en juillet 2009, lors de mon hospitalisation en urgence à l'Hôtel-Dieu de PLA (13 jours).
 
19 juillet 2011
2011 - QUIMPER - ENTREPRISE DE RÉNOVATION INTÉRIEURE # ARNAQUE !
 
4 août 2011
RV à l'hôpital L avec le Docteur SOULIMANE, urologue (assez inquiet) qui me parle à nouveau de la nécessité de réaliser (en décembre ou en janvier 2012) une ponction-biopsie scannoguidée de ma petite tumeur du rein droit (13 mm) sous anesthésie locale
( !) afin de poser le diagnostic et d'envisager une suite éventuelle (!). Encore du STRESS ! Mais comment ça se passe concrètement ?
 
6 août 2011
ADHAP - AIDE MÉNAGÈRE INCOMPÉTENTE - QUIMPER 29
Problème inutile et supplémentaire = contrariétés =
DÉPRESSION +++
avec idées suicidaires !
 
8 août 2011
DEMI-VIE EN FIN DE VIE - Poème - Silviane Le Menn
 
10 août 2011

2011 - QUIMPER - ENTREPRISE DE RÉNOVATION INTÉRIEURE
# ARNAQUE !
Je suis toujours SANS RÉPONSE de l'entreprise
qui m'a escroquée
et mon ÉTAT DÉPRESSIF
continue de s'AGGRAVER...
J'envoie donc un e-mail à un HUISSIER de JUSTICE
pour qu'il vienne chez moi établir un CONSTAT avant de voir
un AVOCAT d'intervenir pour défencre mes intérêts en déposant
PLAINTE
au TRIBUNAL DE GRANDE INSTANCE de QUIMPER.

J'ai l'intention de demander au TRIBUNAL DE GRANDE INSTANCE
le remboursement des nombreuses malfaçons et anomalies notamment en ce qui concerne les travaux de revêtements muraux et de peinture sans oublier dommages et intérêts pour escroquerie, préjudice matériel et moral, abus de faiblesse, chantage et publicité mensongère !
 
 



11 et 12 août 2011
Mon e-mail de RAPPEL de réclamation à la Direction de l'Accueil
et des Relations avec l'Usager de l'hôpital L
suite à leur réponse du 21 février 2011 à mon e-mail du 4 février 2011 concernant les conditions anormales de mon admission dans le service des URGENCES le 31 janvier 2011 resté sans suite !

12 août : mon e-mail d'Informations complémentaires
 
19 et 27 août 2011

19 août : réponse de M. le Directeur de l'hôpital L

27 août : ma réponse à M. le Directeur de l'hôpital L

 
24 août 2011

Consultation préliminaire avec la Doctoresse RIVOAL, radiologue
à l'hôpital L, en vue de la ponction-biopsie scannoguidée (sous anesthésie locale) de ma tumeur du rein droit.

J'ai apprécié d'avoir, face à moi, une femme médecin très professionnelle, posée, sympathique
et réfléchie qui m'assure que, la lésion étant stable depuis 2009, on peut déjà être rassuré.
Elle décide donc de reporter la ponction-biopsie préconisée par mon urologue et prescrit simplement un nouveau contrôle scanner dans 6 mois.
 
14 septembre 2011
Consultation de contrôle avec le Docteur LARZUL, pneumologueà l'hôpital L qui me suit depuis 2006 date à laquelle a été diagnostiqué et appareillé mon syndrome d'apnée du sommeil.
 
16 septembre 2011
VICTIME du STILNOX - ET MAINTENANT, qui va PAYER pour mes ANNÉES de VIE GÂCHÉE ?
MA DEMANDE D'INDEMNISATION "ACCIDENTS MÉDICAUX" auprès de l'ONIAM
(Office National d'Indemnisation des Accidents Médicaux) - CRCI Bretagne (Commissions Régionales de Conciliation et d'Indemnisation des Accidents Médicaux) J'obtiens une réponse immédiate du CRCI Bretagne
 
17 septembre 2011
ARNAQUE : je porte PLAINTE contre l'entreprise de rénovation intérieure
de Quimper ! Abus de faiblesse, publicité mensongère, incompétence, etc...
Ma lettre recommandée avec AR au Procureur de la République
20 septembre 2011
ADMR - 1ère intervention de ma nouvelle aide-ménagère pour 1 an grâce
à la prise en charge par ma caisse de retraite (CARSAT).
Une femme sympathique, dynamique, courageuse, perfectionniste.
Bref ! Une vraie femme d'intérieur compétente... Taureau comme moi !
OUF ! Une contrariété, un souci en moins. Quelle chance ! Merci Betty !
Dommage que la gestion de l'ADMR batte de l'aile... Wait and see !
 
20 septembre 2011
Consultation avec le Docteur ILIOU, psychiatre, attentif, qui
me pose de judicieuses questions mais, comme les autres toubibs,
il ne propose RIEN d'autre que le renouvellement
de l'antidépresseur EFFEXOR 75 (grâce auquel j'ai perdu 8 kg
en 3 mois grâce à l'effet calmant sur la faim nerveuse et l'hyperphagie).
Il existe pourtant des thérapeutiques susceptibles d'améliorer les états dépressifs # chroniques : luminothérapie, sophrologie, hypnose et la TMS, Stimulation magnétique transcranienne, qui n'est pas la même chose que les électro-chocs, ouf ! Voir aussi Wikipédia.  
       - RENNES : Centre Hospitalier Guillaume Régnier
              (Stimulation magnétique transcranienne sous neuronavigation)
       - BREST : depuis janvier 2011, Hôpital Bohars
       - QUIMPERLÉ : depuis mars 2011, hôpital de Kerglanchard

22 septembre 2011
Commission Régionales de Conciliation et d'indemnisation
Comme on me l'a conseillé, je téléphone ce matin au CRCI
de Bretagne
, au n° azur : 0810.600.160
Une dame a noté mes coordonnées et m'a posé des questions. Au vu de celles-ci, Il m'a semblé que, vraisemblablement, peu de malades ont fait ce type de démarche concernant le STILNOX.
La dame m'expédie le dossier à remplir. J'aurais juste à faire du copié/collé puisque j'ai déjà fourni tous les renseignements et documents à l'AFSSAPS.
 
12 octobre 2011
Apnée du sommeil Silviane Le Menn
Je reste bien fatiguée et très fatigable... parfois avec des idées embrouillées et négatives, surtout au réveil. TROP de soucis, TROP de questions, TROP de problèmes, TROP de manques, TROP de solitude, TROP fatiguée de ma vie depuis TROP longtemps !
TROP difficile aussi de rattraper le retard accumulé durant des mois, des années de maladie, de dépression, d'isolement et d'incapacité à gérer le quotidien. Malgré mon courage et ma force de caractère, je DOUTE
de pouvoir un jour revenir à la "normale".
Je n'ai toujours pas réussi à compléter le dossier CRCI (indemnisation
des victimes d'accidents médicaux
) ! Peut-être aujourd'hui ? Peut-être...
si mes énergies ne chutent pas brutalement comme TROP souvent !
17 octobre 2011
Je viens d'expédier en LRAR mon épais dossier STILNOX
au CRCI Bretagne (Commission Régionale de Conciliation
et d'Indemnisation des Victimes d'Accidents Médicaux
)
Les CRCI dépendent de l' ONIAM (Office National d'Indemnisation des Accidents Médicaux)
Composition de la commission.
7 décembre 2011 : LETTRE recommandée du CRCI de Bretagne m'informant du REJET pur et simple par la commission de ma demande d'indemnisation ! Pas besoin d'expertise médicale !
Compte tenu de mon TOTAL DÉSACCORD sur l'avis rendu par la CRCI, je ne vois pas d'autre solution que d'envisager de saisir le TRIBUNAL de GRANDE INSTANCE de QUIMPER en application des dispositions des articles L.1142-8 et L.1142-20 du code de la santé publique.
 
17 octobre 2011
ARNAQUE : Constat des malfaçons effectué par Maître L, HUISSIER
de JUSTICE
à Quimper dans le cadre de ma plainte au Procureur !
 
3 novembre 2011
ARNAQUE : Convocation pour audition au Bureau de POLICE suite à ma plainte
au Procureur
. Pas de poursuite au Pénal mais dossier à déposer pour engager
des poursuites au CIVIL. Voir le procès-verbal.
 
8 novembre 2011
La CRCI de Bretagne accuse réception de ma demande :
Lettre recommandée avec AR datée du 4 novembre 2011.
Mis en cause : SANOFI AVENTIS FRANCE
La CRCI m'indique que mon dossier est actuellement en cours d'étude et, pour autant qu'il soit recevable, je serai prochainement informée de la désignation d'un expert.
 
14 novembre 2011
Radio dorso-lombaire, mammographie, psychiatre, etc... Depuis 3 ou 4 jours : FATIGUE +++, vertiges, malaises, HYPOTENSION, maux de tête, etc...
ARNAQUE : je n'ai toujours pas réussi à compléter mon dossier d'Aide juridictionnelle !
Depuis le 4 avril 2010, je n'ai toujours aucune réponse du Procureur concernant la PLAINTE déposée contre moi pour "vandalisme" : le principal responsable de ma "CRISE" est, de toute évidence, le STILNOX !

 
19 novembre 2011
Statistiques web HOSTEUR :
Depuis environ 10 jours, 1 personne (ou plusieurs) utilisant
le serveur dédié de SANOFI AVENTIS « gate.sanofi.com », revient assez régulièrement sur mon site et a ouvert environ 20 pages.

Ceci indiquerait que SANOFI AVENTIS étudie mon « cas » et visite vraisemblablement des pages
en rapport avec ma demande d’indemnisation (transmise à leur service de pharmacovigilance) ainsi que mon dépôt de dossier au CRCI de Bretagne (ONIAM) le 17 octobre 2011 actuellement en cours d’étude avant nomination éventuelle d'un expert...

Au 18 novembre 2011, mes statistiques indiquent que 1 personne (ou plusieurs) utilisant
le serveur dédié « gate.sanofi.com » a ouvert 9 pages de mon site www.abadennou.fr

Je peux qu’être réconfortée de constater l’intérêt de SANOFI AVENTIS concernant les effets secondaires indésirables plus ou moins graves et les problèmes qui peuvent survenir à cause
d’une prescription médicale (inconsciente) de trop longue durée (plusieurs années)
de ZOLPIDEM (STILNOX et autres benzodiazépines ou assimilés).

Tout dernièrement, mon PSYCHIATRE écarquillait les yeux en m’écoutant et ne semblait pas être CONSCIENT du DANGER insidieux mais bien réel de ces DROGUES très efficaces, qui détraquent
le CERVEAU au fur et à mesure du temps et font perdre progressivement la mémoire au point d’aggraver le RISQUE de maladie d’Alzheimer !

Mon PSYCHIATRE n'est pas informé de la contre-indication formelle des BENZODIAZÉPINES en cas de Syndrome d'Apnée du Sommeil !!!... D'ailleurs, il n'est pas conscient non plus des dommages causés notamment au CERVEAU (système nerveux central) du fait d'un SAS surtout non diagnostiqué et non appareillé sachant que ce handicap n'est pris en compte que depuis 20 ans
à peine ! La plupart des médecins ou spécialistes à qui j'en ai parlé m'ont répondu, un peu perplexes tout de même : - Je ne connais pas... - Je ne suis pas un spécialiste du STILNOX...

Drogués, détraqués, les malades ne sont plus en état de réagir, ne sont plus eux-mêmes,
ne sont pas conscients de la nocivité de ces DROGUES confortables ! Ils pensent tout bonnement que leurs TROUBLES sont liés à la MALADIE et non aux médicaments, somnifère STILNOX
ou autres BENZODIAZÉPINESEt le trou de la Sécu dans tout ça ???

D’ailleurs, lorsque j’ai tenté de mettre en garde quelques personnes de mon entourage qui
en absorbent depuis des années, elles ne saisissent pas le message et ne veulent rien changer
à leurs habitudes et surtout pas arrêter leur DROGUE légale !

C’EST GRAVE DOCTEURS !
QUAND SORTIREZ-VOUS DE VOTRE VIEILLE ROUTINE DE FAC DE MÉDECINE !
 
La réforme du médicament bouscule les laboratoires
Lutte contre les conflits d'intérêts, réorganisation de l'Afssaps, de la visite médicale, déremboursement de nombreux médicaments : la réforme qui a été définitivement adoptée lundi soir va changer la donne. Avec, c'est inédit, une baisse prévue de leur chiffre d'affaires pour 2012.
7 décembre 2011
Selon les membres de cette commission UNILATÉRALE, NUL besoin d'expertise médicale, NUL entretien !

Compte tenu de mon TOTAL DÉSACCORD sur l'avis rendu par la CRCI,
je ne vois pas d'autre solution que d'envisager de saisir le TRIBUNAL
de GRANDE INSTANCE de QUIMPER en application des dispositions
des articles L.1142-8 et L.1142-20 du code de la SANTÉ PUBLIQUE.
En attendant, je vais (bien sûr) réagir par écrit dès que possible...
Mais... grâce à Internet, je prends conscience (le 10.12.2011) que m'attaquer à SANOFI-AVENTIS c'est m'attaquer au CLAN SARKOZY !!!...
DONC, C'EST PERDU D'AVANCE ???... Il semblerait que oui !!!...
Malgré cela, par la FORCE des choses, j'ai pris contact avec un AVOCAT qui me répond négativement. Il me faut chercher encore !
 
J'ai lui "quelque part" que SEULEMENT 2 % des dossiers de demande d'indemnisation des accidents médicaux sont reconnus. Si je comprends bien, l'ONIAM, organisme GOUVERNEMENTAL (conflits d'intérêts) et les CRCI sont de REDOUTABLES organismes FILTRES, plus ou moins à la botte des POLITIQUES et de l'INDUSTRIE PHARMACEUTIQUE, qui déboutent à tour de bras....

Je constate donc que l'ONIAM et ses CRCI – qui ne servent à RIEN ou à PAS GRAND CHOSE – ne sont PAS SÉRIEUX, ni CRÉDIBLES et sont même NÉFASTES aux VICTIMES : c'est du PIPEAU, du TROMPE-l'ŒIL, du N'IMPORTE QUOI, du TROMPE- COUILLON, une MASCARADE, une vraie ARNAQUE à l'échelon NATIONAL,
là ENCORE on se FOUT de la GUEULE du PEUPLE
! Liberté, fraternité, égalité ???

Une fois ENCORE : ON nous TROMPE ! PAROLES, PROMESSES, MENSONGES, ARNAQUES, NON RESPECT HUMAIN, NON RESPECT CITOYEN, déni et mépris
des SOUFFRANCES, etc...
LA... MEN... TA... BLE !!!... TRISTE FRANCE !
 
30.12.2011 - Aider les victimes d'erreurs médicales (Sud Ouest)
 
VICTIME du STILNOX -Témoignage 2011
 
TÉMOIGNAGE
Marie LEBEL
 

STILNOX (zolpidem) : Une nouvelle victime
des benzodiazépines (et assimilés) qui se bat !

Après une lecture partielle du site VICTIME DU STILNOX
(Silviane Le Menn), on y apprend que le professeur LEMOINE demande l'interdiction des benzodiazépines...
Si certains ne bougent pas, on ne peut pas le dire de cette victime !

 
 
HEUREUSEMENT, il n'y a pas QUE des TOUBIBS DESTROY !!!
HEUREUSEMENT,
j'ai mes LABORATOIRES et revendeurs de confiance sur le net (excellent rapport qualité/prix) qui me fournissent divers remèdes efficaces à base de PLANTES
(surtout depuis octobre 2009) !
Je me débrouille de mieux en mieux avec tout ça d’autant que j’ai probablement quelques bons gènes de mon arrière-grand-mère maternelle qui était guérisseuse de campagne !
MIRACLE OU CURCUMA (CURALGIC - Cortisone naturelle sans effets secondaires)
2011 - L'UNION EUROPEENNE VEUT INTERDIRE LES REMÈDES À BASE DE PLANTES ?...
Mais enfin, de quoi je me mêle ???... Cherchez à qui ça rapporte +++ de FRIC !
 
En tout cas, sans les remèdes à base de PLANTES, je ne sais pas où je serais à l'heure d'aujourd'hui, au CIMETIÈRE, sans doute, MORTE par SUICIDE sans doute, à force de galérer SEULE !

Les médecins et leurs ORDONNANCES renouvelables de médicaments CHIMIQUES ?
Hier et demain : beaucoup à dire !

Dans mon article, sur mon blog, la photo d'une superbe fleur de CURCUMA (médecine ancestrale, médecine Ayurvédique !) dont le rhizome contient la substance de base de la CORTISONE NATURELLE portant le nom de CURALGIC dont je n'ai qu'à me féliciter : j'ai été et je suis encore bien obligée de me soigner moi-même d'autant que j'ai la CHANCE d'en être CAPABLE !

SENTIER NATURE
 
OBJECTIF 84
 
DIET HORIZON
 
 
 
 
LES SOINS PALLIATIFS
L'AVENIR POUR TOUS LES MOURANTS  ?

Quoi ? Vœu pieux ! La FRANCE n’est déjà PAS CAPABLE
d’ASSUMER et d'ASSURER au QUOTIDIEN la PRISE EN CHARGE
COLLECTIVE et OPÉRATIONNELLE des MALADES de plus en plus NOMBREUX dans les services d'URGENCES, dans les divers services des HÔPITAUX
ou par les médecins traitants / référents obligatoires !
Il vaut mieux être RICHE et EN BONNE SANTÉ que PAUVRE et MALADE !!!

 
Révélez votre Vérité, nous la diffusons !
Ma fille Coralie, 20 ans, est décédée par euthanasie
maVeritesur.com est un nouveau média révolutionnaire qui vous permet de vous exprimer librement et de faire entendre votre Vérité.
 
 
 
 
 
Voir la page de l'auteur
 
Google
Recherche sur le site www.abadennou.fr (un mot, un nom, une page)
   
  
Dernière mise à jour jeudi 12.01.2017 12:27
 


© 2004 - 2016 - Tous droits réservés - L’enregistrement, l’impression et la reproduction de textes est autorisée notamment dans un but pédagogique et scolaire sous condition expresse de mentionner le nom de l’auteur
et de faire référence au site www.abadennou.fr
© Les droits photographiques appartiennent à leurs auteurs.Reproduction interdite sans autorisation
Photothèque Le Menn, Valdo photos, Quinson et divers.