Abadennou.fr
Auteurs d'ici et d'ailleurs

Site officiel de la poétesse
Silviane Le Menn
En langue bretonne "abadennoù" est le pluriel de "abadenn" qui signifie : affaire, partie (de jeu), séance, représentation (théâtrale), instant, moment.
 

 

 
 
 
 
 
OCCASIONS
 
 

 

 
 
 
 
 
 
 
 
LA JOURNÉE D'UNE FEMME
 
 
 
Marie Pierre Le Menn
Monsieur et Madame regardent la télévision quand, tout à coup,
Madame dit :

"Je suis fatiguée et il se fait tard : je crois que je vais aller
me coucher".

Elle se rend à la cuisine pour préparer les petits déjeuners du lendemain, rince tous les bols de pop-corn, sort de la viande du congélateur pour le souper du lendemain soir, vérifie s'il reste des céréales, remplit la boîte à sucre, met des cuillères et des bols sur
la table et prépare le café pour le lendemain matin.

Puis, elle met le linge dans le sèche-linge, met une autre brassée dans la machine à laver, repasse un chemisier et recoud un bouton.
Elle ramasse les journaux qui gisent sur le plancher, des pièces de jeux qui traînent sur la table
et remet l'annuaire téléphonique en place.
Elle arrose les plantes, vide les paniers de linge et étend les serviettes pour les faire sécher.

Elle baille et s'étire et, se dirigeant vers la chambre à coucher, elle s'arrête près du bureau,
écrit une note au professeur de son fils, lui sort de l'argent et ramasse un livre de classe qui traînait sous une chaise.

Elle signe une carte de fête pour un ami, écrit l’adresse et colle un timbre sur l'enveloppe.
Elle écrit une petite liste pour l'épicerie.
Elle met l'enveloppe et la liste près de son sac.
Elle ajoute trois choses à faire sur sa liste du lendemain.
Elle se rend à la salle de bains, s'applique de la crème sur le visage, brosse ses dents puis se fait les ongles.

Son mari lui dit : "Je croyais que tu allais te coucher !"
"J'y vais", répond-t-elle.

Elle remplit le bol d'eau du chien et met le chat dehors, puis elle s'assure que les portes sont fermées.

Elle fait le tour des chambres des enfants, donne une pastille à celui qui tousse, replace une lampe, raccroche une chemise, met les chaussettes sales dans la corbeille à linge et échange quelques mots avec un des adolescents qui est encore à faire ses devoirs.

Une fois rendue dans sa chambre elle programme l'alarme de son réveil, sort ses vêtements pour
le jour suivant, replace le support à chaussures.

Pendant ce temps, son mari ferme le téléviseur et dit tout bonnement :
"Moi aussi je vais me coucher". Et il se rend dans la chambre et se couche...

Cela vous rappelle-t-il quelqu'un que vous connaissez ou que vous avez connu ???

De plus, cette femme doit toujours être jolie, sexy, souriante, de bonne humeur,
pas chiante.

Et quand sexisme rime avec féminisme et objectivisme, c'est un plaisir !

 
Envoyez cette histoire à cinq femmes exceptionnelles" ; ça les fera sourire !
Et aux hommes aussi, pour qu'ils s'en rendent compte !!!!!!
 
 
 
 
Google
Recherche sur le site www.abadennou.fr (un mot, un nom, une page)
   
  
Dernière mise à jour mercredi 02.07.2014 16:57
 
© 2004 - 2014 - Tous droits réservés - L’enregistrement, l’impression et la reproduction de textes est autorisée notamment dans un but pédagogique et scolaire sous condition expresse de mentionner le nom de l’auteur et
de faire référence au site www.abadennou.fr
© Les droits photographiques appartiennent à leurs auteurs.Reproduction interdite sans autorisation
Photothèque Le Menn, VALDO photos, Quinson et divers.