Abadennou.fr
Auteurs d'ici et d'ailleurs

Site officiel de la poétesse
Silviane Le Menn
En langue bretonne "abadennoù" est le pluriel de "abadenn" qui signifie : affaire, partie (de jeu), séance, représentation (théâtrale), instant, moment.
 

 

Silviane Le Menn
Silviane Le Menn, webmaster
 
 
 
 
 
 
OCCASIONS
 
 
 
 
 
 
 
VIES ANTÉRIEURES
 
 
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

En robes surannées                                        
apparaissent les vies ancestrales
sur l’écran silencieux de la mémoire

Puisant à l’eau courante
de ces profonds souvenirs
gouttelettes côte à côte
font une mare où se mirer

L’autrefois visible maintenant
dans l’esprit rassasié
du souvenir présent de l’antériorité
Jolies images ou brumes
Clairs soleils ou nuits d’encre
sont toutes les douleurs
toutes les amertumes
et sont tous les bonheurs

Ce qui a existé encore existera
La mémoire vidée encore se remplira
En robe d’avant-garde
se profile au futur
souvenirs d’avenir
aux vastes lueurs d’azur

Vaste est l’acquis, le nous
Faible est l’homme, le moi
Grand est le devenir, le soi
Le devenir est tout
La mémoire infinie

La sagesse est intime
mais le pouvoir succinct
aux labyrinthes éprouvés
maintes fois visités

Labyrinthes éprouvants
éperdu, se perdant
et puis enfin le fil d’Ariane
lorsque le feu follet
de l’esprit nous enchante
nous montrant l’avancée
main dans la main du soi

Dans les vapeurs karmiques
aux miasmes étouffants
se boit chaque seconde
le fruit de vos paroles
Ô bons guides secrets
invisibles maîtres d’école                

Afin que nous puissions                               brosser le plan complet
il a fallu la vie
et la vie est école
et c’est si long, si dur
que les esprits s’affolent

Il faut comme l’oiseau
penser que l’on s’envole
car un oiseau sans ailes
ne peut être un oiseau
et un homme sans pensée
ne pourra être un homme

Un homme sans pensée
qu’a-t-il en devenir
sinon de repasser
par les mêmes soupirs
car sans un plan dressé
il ira en aveugle
vers les mêmes écueils
les mêmes perditions

Ô mémoire divine
alors que tu t’exprimes
mon cœur est en émoi
et mon ouïe si fine
se concentre sur toi
car ta voix est subtile
et ton écho en moi
fait se tisser les fils
dans le tableau du soi

 
 
 
Voir la page de l'auteur
© Silviane Le Menn
 
 
Google
Recherche sur le site www.abadennou.fr (un mot, un nom, une page)
   
  
Dernière mise à jour jeudi 03.07.2014 18:36
 
© 2004 - 2014 - Tous droits réservés - L’enregistrement, l’impression et la reproduction de textes est autorisée notamment dans un but pédagogique et scolaire sous condition expresse de mentionner le nom de l’auteur et
de faire référence au site www.abadennou.fr
© Les droits photographiques appartiennent à leurs auteurs.Reproduction interdite sans autorisation
Photothèque Le Menn, VALDO photos, Quinson et divers.